Rechercher
  • Isabelle Desmazures

Créez un titre accrocheur en moins de 5 minutes !


Le titre de votre prise de parole sera communiqué bien avant le jour J de votre intervention ! Il circulera par mail, sur une note, un panneau d’affichage, une newsletter, sur le net…

► D’où l’importance de le soigner pour attirer l’attention et susciter l’envie d’en savoir plus !


Considérez votre titre doit être un appât. Voyons quelques exemples faciles à mettre en œuvre immédiatement.

Règle n°1 : adressez-vous directement à votre cœur de cible

Règle n°2 : faites appel aux émotions.

Règle n°3 : soyez concis !



Créez un titre qui parle besoin, attente, problématique, solution, peur, désirs…


► Ex. : « Sécurisez vos données confidentielles sans risquer de tout perdre ! »


Offrez dès le départ une promesse forte, un bénéfice important ou un changement prometteur pour projeter ceux qui vous écouteront vers ce qu’ils visent. Soyez le plus spécifique possible à l’environnement de votre cible.


► Ex. : « La solution tant attendue pour rentabiliser vos investissements ! »


✅ Suivant le contexte, usez de la forme interrogative pour provoquer chez vos interlocuteurs le désir de connaître la solution : « Comment + bénéfice ».


► Ex. : « Comment gérer sans risque la gestion de stock à flux tendu ?».


✅ Le temps est un facteur important qui projette la personne dans un avenir très proche.


► Ex. : « Créez un titre accrocheur en moins de 5 minutes ? »


✅ Utilisez le pouvoir des chiffres. Cette précision donnera du poids à votre titre. Un chiffre vaut mille mots ! Je vous invite à consulter également cet article : "Quel pouvoir ont les chiffres ? "


► Ex. : « Découvrez comment 95% de mes clients sont devenus d’excellents orateurs ! »

✅ Créez une image mentale ! Plus elle sera concrète, plus votre titre aura des chances d’interpeller le plus grand nombre.


► Ex. : « Comment allier confort et productivité ? Réinventons les postes de travail de nos salariés ! »

Un titre peut se concevoir de différentes façons. Son objectif est d’attirer, d’attiser la curiosité, voire même de mettre au défi en provoquant votre cible, si bien sûr votre univers le permet.

Je vous invite à écrire une phrase qui résume votre intervention.


Par expérience, elle risque d’être longue comme un jour sans fin, c’est tout à fait normal. C’est ensuite que vous supprimerez les mots qui n’ont pas d’importance, qui n'apporte rien …


Jouez avec l’impératif. Choisissez des verbes d’action et des adjectifs qui touchent le cœur et évoquent un sentiment pour provoquer une réaction.


Même si ces raccourcis vous semblent réducteurs au regard de votre sujet. Vous aurez tout le temps pendant votre réunion ou votre présentation de parler de l’essentiel voire de la complexité de votre sujet.

PLUS C’EST COURT, MEILLEUR C’EST ! Oups !

Tous les jours, nous sommes confrontés à une foule d’informations, notre cerveau fatigue !


Faire simple est la meilleure des communications, mais je vous l’accorde, c’est aussi la plus difficile…


N'hésitez pas à me joindre si vous avez besoin d'un éclairage via la page contact ou sur LinkedIn. A très bientôt !