Rechercher
  • Isabelle Desmazures

LA BONNE POSTURE : ancrée, mais pas figée ! Aie !

On lit souvent que pour avoir une bonne posture, vos pieds doivent être posés bien à plat !

Écartés d’environ la largeur du bassin.

Vos jambes doivent être droites, toniques sans être trop tendues.

Les hanches, le buste et les épaules sont aussi bien droits, alignés au-dessus des pieds, sans être rigides !


Entre nous, si je devais tenir ces propos à l'encontre de mes clients, ils auraient le droit de me rétorquer : « C’est du grand n’importe quoi ! Je ne sais pas être droit, tonique sans être tendu, moi ! Et mes pieds, madame, sont toujours à plats que je sache !!! »


Bien sûr qu’une bonne posture est celle décrite dans le premier paragraphe, mais comment transmettre ces conseils ? Comment faire comprendre la notion de bonne posture ?


Je pense qu’il est préférable justement d’oublier cette notion !


👉 Le plus important est d’aimer son texte pour le ressentir et avoir une stature plus qu’une posture.


✔️ Travaillez votre texte pour que chaque mot résonne non pas comme une vague idée, mais surtout porteur de sens.


✔️ Ne copiez pas forcement sur les écrits de la communication de votre entreprise pour trouver des idées.


✔️ Mais inspirez-vous de vous, de ce que vous ressentez sur le sujet et comment vous en parleriez à un jeune de 15 ans pour lui communiquer votre passion.

Cette phase de recherche va vous aider à trouver des mots simples mais évocateurs.


👉 Et là, comme par magie, votre communication non-verbale sera en adéquation avec votre communication verbale.


✔️ Vos gestes seront fluides, en accord avec vos mots.

✔️ Et vos mots en harmonie avec votre pensée.


C’est à ce moment précis que vous renverrez une image cohérente transpirant la confiance et la stabilité. Elle est là la bonne posture !


Dans ma formation opérationnelle, je m’attache à cultiver le naturel qui est en chacun d’entre vous !


Rester naturel grâce au bon choix des mots est le challenge d’un bon orateur pour sonner juste !


A bientôt !