top of page
Rechercher
  • Isabelle Desmazures

Les 3 pires chiffres en prise de parole en public !



Cette semaine, j'ai envie de jeter un pavé dans la mare !


Je vous annonce que la théorie d’Albert Mehrabian ne s’applique pas à vos prises de parole !


Dans mes accompagnements, j’entends régulièrement : « Il parait que mes gestes sont plus importants que mes mots, c’est vrai ? ».


D’après cette théorie malheureusement enseignée depuis des années, il paraîtrait que 93% de notre communication serait non-verbale.

  • C'est-à-dire que seulement 7% de notre message se transmettrait par nos mots !

Alors que :

  • 38 % passeraient par l’intonation de notre voix.

  • Et 55 % de notre message passerait par notre gestuelle !


Ce qui signifie que les signaux envoyés par notre corps et notre intonation sont plus importants pour faire passer nos messages que nos mots !


Je n’ai plus qu’à enseigner le mime !


Heureusement, cette théorie est archi fausse ! En prise de parole, les personnes ne vont pas vous juger en grande partie que sur votre communication non-verbale.

Je ne dis pas que les gestes, la posture, les expressions faciales et l’intonation ne nous renseignent pas sur l’état émotionnel de nos interlocuteurs, bien au contraire, mais de là à dire qu’ils priment non ! Non et non !


Mais alors d'où vient ce camembert avec ces chiffres que l’on voit encore fleurir sur nos écrans ?


En 1967, le psychologue et professeur américain Albert Mehrabian conduit deux études portant sur la communication de sentiments et d’attitudes, c'est-à-dire : aimer-aversion. C’est tout !


Pour résumer, un échantillon de 9 ou 10 femmes uniquement devaient relier un mot entendu à l’expression d’un visage vu sur une photo.


Études un peu légères pour en faire une généralisation ! On voit tout de suite les limites de cette théorie, d’ailleurs, Albert Mehrabian, son créateur, en parle mieux que moi !


« Je suis évidemment, mal à l'aise du fait que mon travail soit mal cité. Dès le début, j'ai tenté d'expliquer aux gens les limites de mes découvertes. Malheureusement, nombreux sont les praticiens parmi les "consultants image corporate" et autres "consultants en leadership" qui ont une très faible expertise psychologique »

Cette théorie peut certainement s’appliquer pendant les premières secondes d’une relation :


En effet, un ami sonne à la porte, et dès que vous voyez sa tête, instinctivement, vous savez tout de suite qu’il a un problème !


Mais par la suite avec ses 7% de verbal, il vous l’explique comment l’histoire ?


Mais soyons clairs, ce sont vos idées, la manière de les ordonner et le choix de vos mots qui feront que vous captiverez votre auditoire.


Si vos mots font sens, votre voix et votre corps suivront tout naturellement…


Il est reconnu que si vous n'êtes pas en accord avec vos propos, votre corps vous trahira même imperceptiblement et votre public le ressentira...


Mais ne misez pas tout sur la communication non verbale, structurez vos propos, choisissez bien vos arguments, exemples, donner du sens à vos paroles et soyez convaincu-e pour être convaincant-e !


C'est cette règle qu'il faut retenir pour parler avec confiance et persuasion !









Comments


bottom of page